Forum du chat norvégien

Editorial : Une passion, le chat Norvégien

| Règlement du forum | Code de l'élevage éthique | Editorial | Terms of use |
Règles du forum
Image

Bienvenue sur le forum de référence du chat des forêts norvégiennes | Welcome to the reference forum of the Norwegian Forest Cat

Merci de lire attentivement la charte d'utilisation et le code d'éthique du forum.

Par courtoisie, nous invitons le nouvel utilisateur enregistré a préalablement se présenter dans la rubrique "Présentation des nouveaux membres" > cliquez ici

English
- We thank all new registered kindly of present here herself, by courtesy and to be able to access other sections of the forum.
- To create a new message click on the red button "nouveau".
- You can speak English on the forum.
Verrouillé
Avatar du membre

Auteur du sujet
Didier
Groupe membres d'honneur
Groupe membres d'honneur
Messages : 43137
Enregistré le : mar. 10 févr. 2009, 00:25
Localisation : Pays de Montbéliard (25)
A remercié : 1069 fois
A été remercié : 523 fois
Sexe :
France

Editorial : Une passion, le chat Norvégien

#1

Message par Didier » mer. 18 mars 2009, 00:05

Image Image


Editorial : Une passion, le chat Norvégien


Préambule

BIENVENUE sur le forum de référence du Chat Norvégien - Norsk Skogkatt

Depuis 2009 lenorvegien.eu est un forum d'information indépendant et participatif dont l'objectif est de promouvoir et de partager la connaissance du chat des forêts norvégiennes ou norsk skogkatt.

Que vous soyez éleveur ou particulier, vous y trouverez gratuitement et sans engagement :
- de l'information et des conseils pour tout connaître de la race ;
- un hébergement et une assistance assurant une parfaite disponibilité du forum ;
- une gestion sérieuse pour un espace de qualité, du savoir-vivre pour un espace agréable, de la documentation pour un espace de connaissance partagée.

Tout droit issu des contrées scandinaves, forgé par la rigueur du climat nordique, le chat Norvégien a su s’adapter à son milieu en développant la rusticité et la robustesse d’un grand Viking, au regard fier et vif.

D’un naturel doux et serein, le caractère parfaitement équilibré du Norvégien lui permet de maîtriser son énergie et d’adapter son comportement selon les situations.

D’une beauté sauvage à couper le souffle, l’harmonie parfaite de ses lignes rappelle qu’il est le chat sacré de la déesse Freyja.

Avec le chat des forêts norvégiennes, vous découvrirez la nature sauvage dans toute sa splendeur, un chat authentique.




"lenorvegien.eu, une nouvelle façon de découvrir et d'aimer le chat des forêts norvégiennes"

Ce forum a pour vocation de réunir autour d'une même passion, éleveurs, particuliers propriétaires ou non propriétaires de chats Norvégiens, et plus généralement toutes personnes désireuses de découvrir ce magnifique chat rustique à la beauté sauvage. Le chat des forêts norvégiennes c'est la nature sauvage dans toute sa splendeur.

La philosophie du forum est de permettre à chacun de pouvoir s'exprimer librement, dans un esprit constructif et de respect mutuel, et de vivre ainsi pleinement sa relation au chat des forêts norvégiennes.

L'ambiance se veut volontairement chaleureuse. Nous concevons le forum comme un lieu de détente où chacun doit pouvoir prendre plaisir à s'y connecter spontanément pour partager son amour du chat Norvégien et ainsi oublier l'espace d'un moment les éventuels soucis quotidiens.

Le forum est une mine d'informations avec de très nombreuses rubriques thématiques et fiches conseils qui couvrent notamment tous les domaines relatifs au chat Norvégien.

Chaque jour, ce sont de nombreux messages qui sont postés par notre communauté de passionnés et qui abordent des thèmes très variés pouvant aller de la simple discussion anodine aux sujets les plus techniques.
Ainsi toutes les contributions sont les bienvenues et chacun a sa place sur le forum, ce que nous demandons aux membres c'est toujours de faire preuve de responsabilité et de respect dans les propos tenus, et de cohabiter en bonne intelligence. Nous sommes tous réunis par l'amour du chat Norvégien et il ne faut pas perdre cela de vue. Cela doit nous rassembler et non nous diviser.

Pour faire face à l'essor considérable pris par le forum lenorvegien.eu, les moyens ont été mis pour que nous disposions d'un hébergement performant, nous assurant ainsi une disponibilité du forum et une connexion optimales, le tout couplé d'une assistance technique spécifique qui nous assure dépannages et mises à jour logiciels.
Notre structure est entièrement privée afin de garantir son indépendance et son impartialité.

Nous souhaitons rendre hommage à tous les membres du forum lenorvegien.eu, car c'est avant tout leur forum et sans leurs participations et contributions, celui-ci ne serait pas là où il en est aujourd'hui. L'histoire du forum lenorvegien.eu est celle de la rencontre de personnes d'horizons différents réunies autour d'une même passion et qui veulent ensemble partager et transmettre leur amour du chat des forêts norvégiennes dans un esprit constructif de tolérance et de fraternité.

Si vous aussi vous souhaitez rejoindre notre communauté et participer à notre aventure, il ne vous reste plus qu'à compléter votre
demande d'inscription.


Avant de vous inscrire nous vous demandons de bien vouloir prendre le temps de lire le règlement du forum et le code d'éthique


- Soucieux du bien-être animal, lenorvegien.eu dispose d'un code de l'élevage éthique > visualiser le document

- lenorvegien.eu dans le bulletin n°50 de l'AID Skogkatt - juillet 2010 > visualiser le document

- lenorvegien.eu dans le bulletin n°40 du CCFN - décembre 2009 > visualiser le document




Fiches d'informations du Chat Norvégien diffusées par le LOOF


Image
Fiche de la race


Image
Statistiques de la race


Image
Standard de la race





- Le Norvégien, un Viking au grand coeur -

C'est dans le climat rigoureux de la Scandinavie que le Skogkatt, terme signifiant littéralement chat (katt) des forêts (skog), a vu le jour.

Pour survivre dans cet environnement rude, le chat des forêts norvégiennes a dû s'adapter en développant notamment :
- un pelage spécifique composé d'un sous-poil laineux et d'un poil de couverture long et imperméable pour lutter contre les intempéries.
- des couleurs de robe variées pour se fondre dans le paysage suivant les régions scandinaves fréquentées et un physique d'athlète, faisant du chat Norvégien un chasseur d'exception.

Mais de ce grand chat rustique et robuste, à la sublime beauté sauvage, se dégage également un caractère stable et unique.

Ainsi le chat des forêts norvégiennes, contrairement à ce que pouvait laisser entrevoir son passé de chat semi-sauvage et de chasseurs de rats, est un compagnon hors pair pétri de qualités : équilibré, particulièrement sociable, joueur et souvent docile, il a un caractère sportif et à besoin d'une infrastructure adéquate comme un jardin, ou, à défaut, un bel arbre à chat, et tout autre accessoire, pour être parfaitement heureux.

Le chat norvégien a des côtés chien et il saura être très proche de son maître. Il suit la personne qu'il a élue et fait tout pour attirer son attention, en particulier par ses mimiques, ses attitudes et ses miaulements très éloquents. Il s'adapte également très facilement aux enfants et aux autres animaux.

Dans les contes de fée scandinaves, le chat Norvégien est celui des elfes et il exauce tous les souhaits.

Dans la mythologie nordique, la déesse Freyja se déplace dans un char tiré par deux chats, nommés « amour maternel » et « tendresse ». De taille imposante, ils sont pensés être des chats des forêts norvégiennes ou des lynx. Les chats sont sacrés pour Freyja et elle est invoquée comme leur protectrice.



Image

La déesse Freyja, dans son char tiré par des chats
Ludwig Pietsch (1865)


"Le chat est d'une honnêteté absolue : les êtres humains cachent, pour une raison ou une autre, leurs sentiments. Les chats non."
(Ernest Hemingway)




- Le Norvégien, des origines à aujourd'hui -

Parmi les personnages de la mythologie scandinave, on rencontre d’imposants chats blancs à la robe mi-longue. Ces ancêtres présumés du norvégien étaient chargés de tirer le char de Freyja, déesse de la fertilité et de l’amour.
La légende raconte que Thor, le dieu tout puissant détenteur de la foudre, s’avéra incapable de soulever l’un de ces chats, tant il était lourd.
D’autres chats mythiques, des « chats-fées » à la longue queue broussailleuse, héritiers des premiers chats de légende, apparaissent dans plusieurs histoires pour enfants écrites au XIXème siècle. Ainsi dans les contes populaires (1), le skogkatt terme signifiant « chat des bois » est à diverses reprises mentionné comme un chat-nymphe portant une grande queue touffue : un « troll-chat », une sorte de génie du foyer.

Les ancêtres du chat des forêts norvégiennes seraient nés sur les bords de la mer Caspienne il y a fort longtemps, et ils seraient arrivés dans les contrées scandinaves aux alentours du VIIème siècle, où ils ont vraisemblablement côtoyé les Vikings, comme en témoignent des restes trouvés dans les tombes de ces grands voyageurs. Certains avancent que les Vikings les auraient ramenés d’Asie Mineure pour chasser les rats qui infestaient leurs drakkars, d’autres que des tribus d’Europe centrale ou d’Asie, repliées en Scandinavie, avant le Moyen-âge, les auraient introduits.

Le navigateur Leiv Eiriksson aurait, quant à lui, découvert ces chats en chassant au faucon avec le roi Olav (2) qui a régné de 995 à 1000. (3) Il fut le premier à capturer quelques-uns de ces matous avec l’autorisation du roi Olav. Il les installa sur ses drakkars afin de protéger les vivres des rats et des souris. Le navigateur norvégien et ses Vikings étaient en effet à la veille d’un très long voyage qui, après trois à quatre mois de traversée, les auraient conduits de l’autre côté de l’océan, jusqu’en Amérique où ils auraient débarqué en l’an 1002.

Devenu par la force des choses un félin nordique, le norvégien s’est tout naturellement adapté à un environnement plutôt rude. Ainsi, le skogkatt a étoffé son poil jusqu’à se recouvrir d’une toison étanche capable de le protéger aussi bien de la pluie, de la neige que du blizzard, constituée d’un sous-poil laineux et d’un poil de couverture long et imperméable. Son pelage n’a rien à voir avec celui du chat sauvage européen mais ressemble plutôt à celui de l’ours blanc et du renard.

Chassant pour survivre, le norvégien est devenu un superbe athlète et a gagné en taille et en muscles pour rester en vie. Il a développé suivant les régions de Norvège fréquentées des couleurs de robe différentes pour mieux se fondre dans le paysage.

Les habitants du pays avaient bien entendu remarqué ce solide matou qui ne craignait pas de s’approcher des fermes pour s’abriter dans les granges qu’ils débarrassaient des rats et des souris. Mais au fil des années, les chats norvégiens se sont croisés avec des chats de maison, ce qui a quelque peu altéré leurs caractéristiques originelles.
De plus, malgré les services rendus, les chasseurs n’ont cessé de les tirer, mais cette race solide et prolifique a tout de même survécu.

Vers 1930, des éleveurs scandinaves décidèrent de s’intéresser à ce chat autochtone. Ils en commencèrent donc l’élevage dans le but de sauvegarder son originalité. Suivant un travail méthodique, les éleveurs sélectionnèrent les sujets pour leur belle robe et leur morphologie, ils préservèrent cette race naturelle, menacée par diverses infusions non contrôlées de sang de chats à poil court.
Le norvégien a connu une mauvaise période pendant la guerre, pour réapparaître dans les années 1950.
Dès 1969, treize norvégiens participèrent aux expositions dans leur pays.

En septembre 1972, la race fut reconnue par les sociétés norvégiennes et un premier standard a été établi. Deux ans plus tard, naissent les deux premiers chatons connus de la race (4).
En décembre 1975 fut créé le Norsk Skogkattring, ce club donna un nouvel essor à la race, le but de ses membres était d’élever un chat « naturel » en obtenant une juste qualité de poil par le croisement de robes agoutis (poil présentant en alternance des zones claires et foncées) avec des non-agoutis (robe unicolore).

La Fédération internationale féline (FIFe) a reconnu le norvégien en 1977 et lui a donné son premier standard officiel, modifié par la suite afin d’éviter toute confusion avec le maine coon.
C’est le magnifique mâle Pan’s Truls de l’élevage de Mme Nylund, qui a servi de modèle au standard officiel du norvégien et qui fut le premier à se voir attribuer un pedigree de la Fédération internationale féline.
A partir de ce moment-là, seuls les chats de la quatrième génération purent être exportés et les premières exportations vers des pays étrangers furent sévères. Le chat ne pouvait partir que s’il avait obtenu l’accord de la commission d’élevage de la Fédération féline norvégienne. De même, il ne pouvait être inscrit au titre initial sans cet accord. Les débuts du norvégien hors frontières furent donc difficiles.

Le norvégien fut découvert en France en 1982 grâce à Mme Briole, qui ramena de Scandinavie deux chats qui furent à l’époque très remarqués. Mais ce fut surtout Mme Rocchi, une française qui avait travaillé à l’ambassade de France à Oslo, qui donna une réelle impulsion au développement de la race dans notre pays et en Belgique, au travers de sa chatterie « de la Pendjari » dont les sujets sont à l’origine de la majorité des élevages français qui, depuis, ont insufflé un sang nouveau à partir de chats de l’élevage danois (chatterie Felis Jubatus de Mme Madsen). On trouve également dans les lignées françaises des chats suédois, allemands, suisses et même américains.

Rustique, robuste, charmeur, l’œil est immédiatement attiré par la beauté sauvage de ce grand chat, paré par la nature d’une sublime fourrure, qui dégage à la fois une aura de force tranquille et de douceur, tant son regard est tendre et confiant. Les mâles, qui pèsent jusqu’à 7 Kg, sont nettement plus imposants que les femelles dont le poids oscille entre 4 et 5 kg. Tout est équilibre chez le norvégien : sa tête qui s’inscrit dans un triangle équilatéral, son profil rectiligne, son menton ferme, ses grands yeux expressifs légèrement en amande et ses oreilles dressées, parfois ornées d’un élégant plumet semblable à celui du lynx.
Sa maturité, très lente, n’est atteinte qu’à l’âge de 4 à 5 ans.

Ce chat, très sûr de lui, est doté d’une grande stabilité caractérielle et a certains traits de caractère du chien. Doux, câlin, il est si proche de son maître qu’il fait tout pour attirer son attention, en particulier par ses mimiques, ses attitudes et ses miaulements très éloquents.
D’un caractère très souple, le norvégien est un chat malin qui est capable de se souvenir d’une expérience et de reproduire les mêmes conditions pour arriver à ses fins, comme par exemple ouvrir la porte du réfrigérateur ou d’un placard pour attraper la nourriture.
Particulièrement sociable, calme mais également joueur, ayant même l’esprit d’équipe, il s’adapte très facilement aux enfants et aux autres animaux.
Le norvégien est un grand sportif qui escalade les troncs à une vitesse surprenante et les redescend la tête en bas, il n’hésite pas à aller dans l’eau et à nager, ses muscles puissants, sa grande souplesse et sa vitesse de déplacement en font un chasseur exceptionnel d’une redoutable efficacité.

Pour conclure, bien qu’issu d’une race très ancienne, le chat des forêts norvégiennes a aujourd’hui rattrapé le temps perdu et remporte un très grand succès dans les expositions de par le monde. Cela s’explique par la grande qualité de la race : d’une part, parce que les éleveurs norvégiens, dans leur sélection, s’attachent à obtenir des sujets qui correspondent point par point au standard ; d’autre part, parce que les éleveurs des autres pays s’efforcent de suivre leur exemple et retrempent régulièrement leurs lignées avec des sujets de qualité, venus de Scandinavie.
Certes, le physique et la santé de fer du norvégien entrent pour une bonne part dans l’engouement qu’il suscite, mais sa cote de popularité est aussi due, en grande partie, à son charmant caractère. Ce chat cache, sous des allures d’animal sauvage, un tempérament calme et ultra-civilisé.
Ce félin a même eu l’honneur de figurer en effigie sur un timbre-poste, c’est la preuve de sa notoriété et une sorte de consécration pour le chat national des Norvégiens.


Image
Timbre illustré d'un chat Norvégien


(1) recueillis par Asbjörnsen et Moe et publiés vers 1835
(2) Olav Tryggvason
(3) si l’on en croit Inge Archtanger Nystad
(4) de l’accouplement de Pippa, une femelle appartenant à Edel Runaas, avec Truls, appartenant à la famille Nylund sont nés Pjewiks Troll et Pjewiks Nisse



En vous remerciant de l'intérêt que vous portez au chat des forêts norvégiennes, nous vous souhaitons un bon séjour sur ce forum.

Image
"Freya" by Johannes Gehrts (1901)


Image
La déesse Freyja dans son char tiré par ses chats,
entourée d'angelots, par Nils Blommér (1852)


Image
Localisation de la Norvège






Modifié en dernier par Didier le dim. 20 mars 2016, 14:12, modifié 120 fois.

Verrouillé

50 derniers membres qui ont visité ce sujet

Grâce (2), Loubat (1)

Retourner vers « Présentation du forum »