Bienvenue dans l'univers du Chat Norvégien - Norsk skogkatt

Code de l'élevage éthique | Code of ethic breeding

| Règlement du forum | Code de l'élevage éthique | Editorial | Terms of use |
Règles du forum
Image

Bienvenue sur le forum de référence du chat des forêts norvégiennes
Welcome to the reference forum of the Norwegian Forest Cat


Image
Merci de lire attentivement la charte d'utilisation et le code d'éthique du forum.
Pour débloquer automatiquement l'accès à l'intégralité des rubriques du forum, le nouvel utilisateur enregistré doit d'abord se présenter dans la salle d'accueil des nouveaux membres.

English
  • We thank all new registered kindly of present here herself, by courtesy and to be able to access other sections of the forum.
  • To create a new message click on the red button "nouveau".
  • You can speak English on the forum.

lenorvegien.eu sur Facebook lenorvegien.eu sur Google + lenorvegien.eu sur Twitter lenorvegien.eu sur YouTube
Avatar de l’utilisateur

Auteur du sujet
Didier
Groupe Fondateurs
Groupe Fondateurs
Messages : 55370
Enregistré le : mar. 10 févr. 2009, 00:25
Localisation : Pays de Montbéliard (25)
A remercié : 449 fois
A été remercié : 142 fois
Sexe : Homme - Homme
Zodiaque : Gémeaux
Contact :
France

Code de l'élevage éthique | Code of ethic breeding

Messagepar Didier » dim. 17 juil. 2011, 23:28

Image


Image
Code de l'élevage éthique
du portail lenorvegien.eu

(version 1.0. du 13 juillet 2011)



Préambule

Ce code d’éthique a pour objet de définir un cadre moral au portail lenorvegien.eu, en complément des législations existantes en matière d’élevage. Ces indications n’expriment que le point de vue du portail lenorvegien.eu, sans être omniscient, mais constitue notre ligne de conduite.

Ainsi lenorvegien.eu souhaite promouvoir l'élevage éthique du chat des forêts norvégiennes et encourage les éleveurs :
  • à œuvrer ensemble pour promouvoir les intérêts et le bien-être du chat Norvégien,
  • à travailler en faveur de l'amélioration de la race, sur les critères suivants : santé, socialisation, respect du standard,
  • à faire preuve d'une éthique dans la gestion de leur élevage, dans la politique de vente des chatons, et vis-à-vis des acquéreurs.
Un manquement grave ou répété au code d'éthique peut entraîner l'exclusion du Portail lenorvegien.eu de l'éleveur incriminé.




1.- Bien-être des chats

La préoccupation majeure de l'éleveur devrait être le bien-être de ses chats et cela pourrait se traduire par le respect notamment des points suivants :
  • La conception architecturale d’une chatterie devrait prendre en compte non seulement les contraintes légales mais aussi les contraintes liées à la vie en groupe et au fonctionnement quotidien de la chatterie.
    • L’éleveur devrait aménager ses locaux d’élevage et sa conduite d’élevage de façon raisonnée afin d’éviter d’être confronté aux affections du chat en surpopulation.
    • Les principes généraux d’hygiène et de maîtrise des nuisances s’appliquent à toute chatterie, quelle que soit la taille de l’effectif, quel que soit le type de structure (élevage à la maison, en chatterie de plein air…) et deux principes fondamentaux devraient être appliqués : la sectorisation et le principe de la marche en avant.
    • Les pièces indispensables au bon fonctionnement de la collectivité sont la maternité, l’infirmerie et la quarantaine. En France, l’arrêté du 30 juin 1992 rend obligatoire la présence d’une infirmerie dans toute chatterie d’élevage et définit des normes d’aménagement et d’ambiance.
    • L'éleveur devra assurer un espace protégé pour tous ses chats.
  • Ne pas maintenir les reproducteurs en cage, leur laisser l'accès aux différentes pièces de l'appartement ou de la maison, dans la mesure où leur sécurité peut être assurée. Les reproducteurs et futurs reproducteurs doivent pouvoir vivre au domicile de l'éleveur, comme n'importe quel chat de compagnie. Une exception est toutefois acceptée pour les étalons qui « arrosent » et pour des contraintes liées aux contrôles des naissances (femelles en chaleur). Ils peuvent être isolés dans un espace vital suffisant et distrayant pour le bien-être du chat, mais aucunement privés de contacts humains.
  • Respecter une fréquence de gestation des femelles (idéalement, une fois par an), sauf si la fréquence élevée des chaleurs fait encourir à la femelle un risque d'infection utérine. Si des chaleurs fréquentes nécessitent d'abaisser le délai entre deux gestations, la chatte devra être stérilisée relativement tôt, de manière à ce qu'elle ne s'épuise pas. Une femelle ne devrait pas reproduire de façon immodérée. En tout état de cause, une chatte ne devrait pas faire plus de 3 portées sur une période de 2 ans.
  • Soumettre les chatons à un maximum de manipulations et de stimulations, au sein du domicile de l'éleveur, dès qu'ils sont jugés aptes à quitter la maternité afin de les socialiser au mieux. Ainsi l’éleveur devrait apporter une attention toute particulière à une bonne socialisation des chatons dès leurs premières semaines et, de fait, à céder des chatons totalement socialisés afin que ceux-ci puissent intégrer dans les meilleures conditions leur future famille.
  • Assurer un suivi vétérinaire soigneux pour chaque chat (reproducteur ou retraité).
  • Nourrir ses chats avec un aliment de qualité.


2.- Vente des chatons

L’éleveur éthique investit autant de temps, d’argent, de passion dans chaque chaton qui ont donc tous la même qualité lors de leur départ. Cela pourrait se traduire pour l'éleveur par le respect notamment des points suivants :
  • Tous les chatons quittant leur élevage devront être âgés de 12 semaines minimum, propres et en parfaite santé au jour du départ. Ils seront vermifugés, exempts de puces, teigne et gale des oreilles.
  • Les chatons devraient être vaccinés (primo-injection et rappel) avant la cession, contre le typhus et le coryza, au minimum. La leucose est fortement recommandée si le chaton doit côtoyer d'autres chats. En cas de vente transfrontalière, le chaton devra être valablement vacciné contre la rage et en général de respecter la législation de chaque pays d’accueil.
  • L’éleveur devrait procéder à la réalisation des tests conseillés (tests de maladies infectieuses, tests de maladies génétiques).
  • Tout chaton doit avoir été déclaré au LOOF (pour la France) ou au L.O. du pays d'origine, et avoir fait l'objet d'une demande de pedigree.
  • Le chaton doit obligatoirement être identifié par puce électronique avant toute cession.
  • L'éleveur éthique s'interdit de vendre un chaton à une animalerie, à un laboratoire ou à une tierce personne pouvant agir pour leur compte ; ni de le proposer sur un marché ou une foire, à l’exception de la vente en exposition féline ; ni se livrer à l’achat ou à l’importation de chatons en vue de la revente ; aucun chaton ne sera donné comme prix lors d’un concours ou autres événements de ce genre.
  • L’éleveur éthique n’est jamais pressé et attend la famille idéale pour ses chatons. Il se soucie de leur avenir et veut garder le contact avec les nouveaux propriétaires afin de s’assurer de la meilleure association possible entre le chaton et la famille ; il informera l’acheteur sur l’intérêt de stériliser le chaton dit de compagnie.
  • L'éleveur devrait accepter, selon ses disponibilités, les visites à son domicile, des potentiels acquéreurs, il doit rester disponible et à l'écoute, pour informer d'éventuels acquéreurs sur la race, et assurer un suivi des chatons vendus. Il montrera aux futurs acquéreurs de ses chatons les parents (ou la mère en cas de saillie extérieure), ainsi que les installations dans lesquelles vivent les chats.
  • Pour l’éleveur éthique, le prix de vente ne varie pas en fonction de la couleur ou du sexe des chatons d’une même portée par exemple, il n’incite jamais à des achats impulsifs, tel que « quel beau cadeau de noël ! », et le prix n’a pas à varier en fonction de l’offre et de la demande. La seule différence de prix justifiée se situe entre le chat de qualité de compagnie, chat de qualité reproducteur, chat de qualité exposition.
    • L'éleveur ne devra pas pratiquer des tarifs susceptibles de dévaloriser la race du chat Norvégien.
  • En même temps que le chaton, l’éleveur remet au nouveau propriétaire les documents prévus par la réglementation en vigueur dans le pays de l’éleveur.
  • En France, la vente de chatons est encadrée par la loi du 6 janvier 1999.
    • L’éleveur a une obligation de garantie lors de la vente d’un chaton et une obligation d’information de l’acheteur potentiel.
    • La pratique consistant à garder certains documents jusqu’à paiement intégral du prix est totalement illicite. Si l’éleveur souhaite rester propriétaire du chaton jusqu’au paiement intégral, il devra insérer une clause de réserve de droit de propriété.
    • L’obligation de stérilisation est une pratique totalement illégale, et relève de la restriction du droit de propriété. Si pour des raisons de protection de lignée ou de non-diffusion d’un caractère héréditaire délétère, un éleveur souhaite qu’un chaton ne reproduise pas, il peut, dans ce cas, le vendre stérilisé.


3.- Pratique d'élevage

Elever des chats des forêts norvégiennes est une activité passionnante qui ne devrait pas être exercée dans un but lucratif, mais par amour de cette race. Cela pourrait se traduire pour l'éleveur par le respect notamment des points suivants :
  • L'éleveur devrait s'efforcer d'acquérir des reproducteurs de qualité, munis d'un pedigree reconnu, de privilégier la qualité de ses reproducteurs à leur quantité.
  • Faire reproduire que des sujets présentant les critères essentiels de la race. Les reproducteurs devraient être exempts de défauts majeurs. Planifier chaque mariage en vue d'un programme d'amélioration de la race, tenant compte des caractéristiques du génotype et du phénotype. Tenir compte du taux de consanguinité dans le choix des mariages. Les étalons et chattes d'élevage doivent être en bonne santé et conditions physiques, vaccinés régulièrement et être exempt de parasites, mycose et non porteurs d’une tare génétique connue.
  • Dans la mesure où des tests existent et sont applicables au chat des forêts norvégiennes, chaque éleveur devrait faire tester ses reproducteurs pour rechercher l’existence ou non d’une tare génétique rédhibitoire.
  • La saillie entre frère et sœur est interdite.
  • Tous les chats d'élevage doivent être parfaitement identifiés par une puce électronique.
  • A ne pas vendre de saillie de ses étalons, si la saillie ne rentre pas dans un programme d'amélioration de la race. Le propriétaire de l'étalon, pour accorder une saillie, devrait donc non seulement, s'inquiéter de l'état sanitaire de la femelle proposée, mais tenir également compte de son type et de ses lignées.
  • Veiller à la diversité du pool génétique de la race en ne reproduisant pas systématiquement les mêmes mariages, en limitant le nombre de chatons vendus pour élevage issus d'un même reproducteur.
  • S'assurer, avant la vente d'un chaton vendu pour élevage, du réel potentiel de ce dernier.
  • Se tenir informé des dernières avancées en félinotechnie et connaître les particularités de la race, afin de ne pas s'exposer au risque de donner des renseignements erronés.
  • Apporter soutien et conseils aux éleveurs débutants.
  • Apporter soutien et conseils aux acquéreurs dans le cas d'un problème de santé du chaton / chat.
  • Collaborer à toute étude sur le chat des forêts norvégiennes menée dans un cadre scientifique, dans la mesure de ses moyens.
  • Faire stériliser les retraités avant placement.
  • Les registres de la chatterie doivent être tenus à jour.


4.- L’éleveur

L’image du chat Norvégien passe par l’attitude de l’éleveur et celle-ci pourrait l’amener à respecter notamment les points suivants :
  • Protéger le futur de la race du chat Norvégien.
  • Chaque éleveur devra être déclaré aux instances de chaque pays concerné et répondre aux normes de conformité établies par la loi du pays. En France, la règlementation autour de l’élevage félin s’articule essentiellement autour de la loi du 6 janvier 1999, les éleveurs doivent être titulaires du certificat de capacité à l'élevage (pour les éleveurs produisant au moins deux portées par an) et posséder un affixe.
  • Tout éleveur ou propriétaire de chats et chatons devrait privilégier les intérêts et le bien-être des chats dans ses actes personnels ou professionnels avec pour priorité la prévention des maladies.
  • L’éleveur devrait faire de son mieux pour entretenir des relations honnêtes et cordiales avec les acquéreurs de ses chatons et faire le nécessaire pour faire découvrir et comprendre le chat Norvégien, ses mérites, sa personnalité et offrir toutes les garanties légales.
  • En tout temps l’éleveur devrait maintenir une attitude professionnelle, rester courtois dans ses relations entre éleveurs, en public se livrer au commentaire amical et constructif, et en exposition, se montrer ouvert vis-à-vis du public et des autres exposants, accepter avec courtoisie les décisions des juges.
  • L’éleveur éthique devrait être objectif envers le tempérament, le physique, le potentiel de ses chats.
Didier
Merci d'utiliser les rubriques du forum pour poser vos questions.

Retourner vers « PRESENTATION DU FORUM »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités